Aquariums

Comment oxygéner l’eau d’un bassin sans utiliser de pompe ?

Oxygéner l’eau d’un bassin est essentiel pour maintenir un écosystème viable et sain, favorisant la vie des poissons, des plantes aquatiques et des micro-organismes. Toutefois, il n’est pas obligatoire d’utiliser une pompe pour assurer cette oxygénation. Dans cet article, nous vous présentons différentes méthodes naturelles pour accomplir ce processus sans recourir à une pompe ou à un système mécanique.

L’importance des plantes aquatiques

Les plantes aquatiques jouent un rôle crucial dans l’oxygénation de l’eau et le maintien d’un équilibre biologique dans le bassin. En effet, ces plantes réalisent la photosynthèse, qui permet la production d’oxygène, tout en consommant du CO2 et des nutriments présents dans l’eau. Ainsi, cultiver des plantes appropriées au bassin est une solution simple et écologique pour améliorer la qualité de l’eau.

Les plantes oxygénantes

Ces plantes sont spécialement adaptées pour augmenter la teneur en oxygène de l’eau. Parmi les espèces les plus courantes, on peut citer :

  • Myriophyllum aquaticum (milfoil)
  • Elodea canadensis (élodée du Canada)
  • La ceratophyllum (cornifle immergée)

Les plantes dépolluantes

Ces espèces favorisent également l’oxygénation de l’eau et contribuent à la filtration naturelle, grâce à leur capacité à absorber les éléments indésirables. Les principales plantes dépolluantes sont :

  • Phragmites australis (roseau commun)
  • Juncus effusus (jonc épars)
  • Scirpus lacustris (quenouille d’eau)

Faire varier la profondeur du bassin

La conception même du bassin influencera son oxygénation. En effet, un bassin avec des zones moins profondes permettra une meilleure pénétration de la lumière, facilitant ainsi la photosynthèse réalisée par les plantes aquatiques.

Il est donc conseillé de créer plusieurs niveaux de profondeur lors de la mise en place du bassin : des zones peu profondes (15-30cm) où pourront s’épanouir les plantes citées précédemment, et des zones plus profondes (jusqu’à 1m), qui permettent aux poissons de pouvoir se réfugier durant l’hiver ou les périodes de forte chaleur.

Installer une fontaine solaire

L’utilisation d’une fontaine solaire est une alternative écologique et esthétique aux pompes traditionnelles. Le principe de fonctionnement est simple : un panneau photovoltaïque capte la lumière du soleil et la transforme en énergie électrique qui alimente une petite pompe à eau, créant ainsi un mouvement d’eau en surface.

Cette circulation de l’eau permet un brassage constant et une meilleure oxygénation, sans consommer d’électricité issue des ressources fossiles. De plus, le son agréable de l’eau qui coule apporte une touche relaxante au jardin.

Utiliser un système de diffusion d’air

Si vous recherchez une solution pour oxygéner l’eau sans pour autant créer un effet visuel en surface, un diffuseur d’air peut être installé. Ce système fonctionne grâce à une tubulure reliée à un compresseur d’air situé hors de l’eau. L’air est insufflé par la tubulure et libéré dans le bassin par une membrane poreuse qui provoque de fines bulles d’air.

L’augmentation de l’oxygène dissous dans ces petites bulles assure une bonne oxygénation de l’eau sans perturber l’apparence calme de la surface.

Il existe plusieurs moyens de favoriser l’oxygénation de votre bassin naturellement, sans utiliser de pompe électrique. En adoptant les bonnes pratiques et en apportant une attention particulière au choix des plantes aquatiques et à la conception du bassin, il est possible de créer un environnement sain et équilibré adapté à la vie des poissons, des plantes et des micro-organismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *